• Accueil
  • > Accueil
  • > Adieu « Voitures abandonnées dans les rues de Courbevoie »

Adieu « Voitures abandonnées dans les rues de Courbevoie »

6 12 2014

Cela fait très longtemps que notre Antenne demande à la commune de débarrasser les vélos en pièces détachées qui nous encombrent sous l’abri à vélos Place du Sérail à la gare de Bécon. Elle nous a toujours répondu que l’entretien de ce mobilier dépendait de la SNCF.
Quelle ne fut pas ma surprise en parcourant le magazine d’information communal d’octobre 2014 en découvrant un article sur les épaves vélos avec comme titre « adieu, épaves de vélos et antivols » et devinez quoi en photo de présentation « le fameux abri SNCF » dont elle ne voulez prendre en charge l’entretien. Cela donne l’impression que notre ville et un dépotoir à vélos alors que c’est totalement faux.
fichier pdf Article CourbevoieMag oct 2014
Quel est l’objectif de cette communication ? Faire passer les cyclistes pour des voyous qui occupent le mobilier urbain ou alors montrer que la mairie n’a pas pris en compte les besoins de stationnement des cyclistes Courbevoisiens. Pour ma part j’opterai pour la seconde option, photos à l’appui :
000_3927 000_3925
Je propose dans le prochain Courbevoie Mag un article intitulé « Adieu voitures abandonnées en stationnement sur la voie publique ». En effet sur mon boulevard (Saint-Denis) les places sont gratuites, ce qui en fait un parking permanent pour des véhicules de tout horizon. Certaines sont immobiles depuis plusieurs mois et on retrouve le même phénomène dans toutes les rues non payantes. C’est autant de places que l’on pourrait libérer pour des parking vélos et scooters pour le bien de la collectivité.
Messieurs les décideurs des solutions existent pour faire plus de place au vélo sur la voirie et donc moins de vélos sur le mobilier urbain, ne manque plus que les bonnes volontés.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




réflexion en partage |
REFLEXIONS |
Journal des administrateurs... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire