Adieu « Voitures abandonnées dans les rues de Courbevoie »

6122014

Cela fait très longtemps que notre Antenne demande à la commune de débarrasser les vélos en pièces détachées qui nous encombrent sous l’abri à vélos Place du Sérail à la gare de Bécon. Elle nous a toujours répondu que l’entretien de ce mobilier dépendait de la SNCF.
Quelle ne fut pas ma surprise en parcourant le magazine d’information communal d’octobre 2014 en découvrant un article sur les épaves vélos avec comme titre « adieu, épaves de vélos et antivols » et devinez quoi en photo de présentation « le fameux abri SNCF » dont elle ne voulez prendre en charge l’entretien. Cela donne l’impression que notre ville et un dépotoir à vélos alors que c’est totalement faux.
fichier pdf Article CourbevoieMag oct 2014
Quel est l’objectif de cette communication ? Faire passer les cyclistes pour des voyous qui occupent le mobilier urbain ou alors montrer que la mairie n’a pas pris en compte les besoins de stationnement des cyclistes Courbevoisiens. Pour ma part j’opterai pour la seconde option, photos à l’appui :
000_3927 000_3925
Je propose dans le prochain Courbevoie Mag un article intitulé « Adieu voitures abandonnées en stationnement sur la voie publique ». En effet sur mon boulevard (Saint-Denis) les places sont gratuites, ce qui en fait un parking permanent pour des véhicules de tout horizon. Certaines sont immobiles depuis plusieurs mois et on retrouve le même phénomène dans toutes les rues non payantes. C’est autant de places que l’on pourrait libérer pour des parking vélos et scooters pour le bien de la collectivité.
Messieurs les décideurs des solutions existent pour faire plus de place au vélo sur la voirie et donc moins de vélos sur le mobilier urbain, ne manque plus que les bonnes volontés.




Mars 2014 – faire campagne pour le vélo ?

13012014

Quel plaisir !!! tous les 6 ans lors des élections municipales c’est la même rengaine, on profite de cette période spéciale ou nos sollicitations sont particulièrement entendues par nos élus et autres politiciens pour faire entendre nos revendications. Alors comme chaque élection, je ne bouderais pas mon plaisir à me faire entendre et espérer secrètement que le vélo sera une des priorités du prochain maire de Courbevoie. En attendant 2020, voici la liste imposante des revendications des cyclistes Courbevoisiens, alors rendez-vous dans 6 ans pour faire le décompte, VIVE LE VELO.

Courrier envoyé aux différentes listes :

SOLLICITATION D’ENGAGEMENT DES CANDIDATS AUX ELECTIONS MUNICIPALES MARS 2014 COURBEVOIE

Pour une priorité aux modes de déplacements actifs à COURBEVOIE, nous attendons une volonté politique forte des prochains élus.

Pour que COURBEVOIE devienne véritablement une ville cyclable, il est opportun d’informer les candidats aux prochaines élections des attentes des cyclistes.
Alternative à l’excès de circulation automobile, le vélo est le complément aux transports en commun, qui ne peuvent répondre dans tous les quartiers à une demande croissante. Générateur de santé conseillé par la médecine, c’est surtout un moyen de limiter le gaspillage d’énergie sur des déplacements courts, de lutter contre les effets néfastes des gaz d’échappement, de rendre la ville plus paisible et agréable.
Il est nécessaire de prendre en compte, dans la réflexion et la réalisation, tous les types de déplacements des cyclistes : utilitaires, domicile-travail, scolaires, ou loisirs.
Une véritable priorité doit être donnée dans l’ordre : aux PMR, aux piétons et aux cyclistes. La réalisation de pistes ou bandes cyclables ne doit pas se faire au détriment des piétons. L’utilisation des trottoirs ne peut être que l’exception.
Bien que les cyclistes soient de plus en plus nombreux dans COURBEVOIE, le potentiel de progression reste très important. Un maillage avec les communes voisines et un réseau cyclable communal peut encourager bien davantage de nouveaux pratiquants.

Nos priorités pour faciliter la circulation des cyclistes :

Passage en zones 30 km/h sur l’ensemble des voies communales avec circulation à double sens des cyclistes (comme à Asnières, tel que le recommande le Parlement Européen).
Ce principe de double sens cyclable présente l’intérêt d’offrir sans aménagement coûteux pour la collectivité, un moyen sûr et très économique d’amélioration du plan de circulation cyclable sur l’ensemble de la ville. Sans travaux lourds de la voirie, l’investissement se limite simplement à la signalisation verticale avec les panneaux réglementaires, la signalisation horizontale comprenant quelques figurines vélo, des lignes sur les chaussées, et des renforts de marquage au sol aux croisements.
Véritable raccourci pour les cyclistes, le double sens réduit les distances à parcourir en toute sécurité. Il autorise le raccordement des rues tranquilles, ou relie aisément les quartiers périphériques sans devoir passer par le centre-ville.
Le risque d’accident frontal est quasi nul, car les usagers se voient mutuellement et ralentissent. Le vélo croisé étant côté conducteur, l’automobiliste apprécie mieux la distance de sécurité que lors d’un dépassement. Le cycliste arrivant en face, n’est jamais dans l’angle mort de l’automobiliste qui ouvre sa portière. Cette solution de continuité cyclable offre la possibilité d’éviter les grands axes bruyants et saturés par le trafic motorisé, sans détour.
Développement des zones de rencontre à 20 km/h, dans les espaces très fréquentés par les piétons ou enfants, place, écoles, métro, gare, centre-ville…

Généralisation des sas vélos aux intersections avec bande cyclable d’accès, pour sécuriser la maneouvre de tourne-à-gauche sur les axes importants.

Aménagement des carrefours et des points « durs » pour les cyclistes,

Mettre fin à l’interdiction de circulation sur le secteur de la Défense, mise en place d’un plan de déplacement vélo sur la Défense sur plusieurs années.

Aménagement de liaisons entre le centre-ville et les quartiers, vers les berges de Seine par des itinéraires pouvant être empruntés par des familles avec enfants.

Développer l’installation du « cédez le passage cycliste » aux feux à certains carrefours (tourne-à-droite et tout droit). Expérimenté dans de nombreuses grandes villes et à Paris. Exemple au feu au croisement rue de l’Hôtel de ville – bvd Saint-Denis. Ce « Cédez le passage » au feu rouge évitera le démarrage en côte délicat pour les cyclistes.

Aménager des pistes ou bandes cyclables sur les voies à forte circulation (sollicitation du Conseil Général pour les voies départementales).

Dans tous les projets d’urbanisme, rendre systématique l’étude d’itinéraires cyclables sur la voirie, et imposer l’espace dédié au stationnement des vélos dans les permis de construire des bâtiments.
Organiser l’espace et les règles de circulation avec l’objectif de permettre qu’il soit plus rapide et plus agréable de se déplacer en vélo qu’en voiture.
Coopérer avec les villes voisines, le Département, la Région pour assurer une cohérence des itinéraires cyclables entre les communes voisines.
Sécuriser les sorties de bandes et de pistes.
Obtenir de la RATP l’ouverture d’éventuelles nouvelles voies de bus aux cyclistes.
Prendre en compte la dangerosité des portières pour les cyclistes dans l’organisation du stationnement des voitures.
Prendre en compte les cyclistes et piétons à l’occasion de travaux.

Évaluer pour être plus efficace
Elaboration d’outils d’évaluation des déplacements sur la ville permettant d’apprécier les évolutions suite à des aménagements et initiatives prises (comptages, sondages, relevés de vitesse, relevés de bruit, pollution).

Entretien des voies
Prévoir un budget annuel ou un pourcentage du budget pour l’entretien des itinéraires cyclables (rénovation des marquages au sol).
Prendre en compte les vélos dans l’entretien de la voirie en général (les bas-côtés sont souvent les plus mal entretenus et comportent beaucoup d’obstacles, nids de poule, caniveaux instables, verre, etc.).

Complémentarité Transport en commun et vélo
Il est important de faciliter la complémentarité entre les modes « actifs », notamment par le rabattement sur les trains, le métro et le tramway.

Desserte des collèges et lycées
Pour permettre aux jeunes de se rendre en classe à vélo avec le maximum de précaution, sécuriser les itinéraires qui desservent ces établissements scolaires, si possible par des bandes ou pistes cyclables, ou autres aménagements.
Le Conseil Général peut offrir des parkings dans les établissements avec suffisamment de places et de garanties par rapport au vol (fermés ou au minimum surveillés aux entrées et sorties).

Stationnement sur parkings à vélos, limitation des vols
Le vol étant un obstacle important au développement de l’utilisation du vélo pour les déplacements, il est nécessaire de prendre des mesures dans tous les secteurs de la ville, sans surcharger le mobilier urbain, tout en laissant l’espace des piétons sur les trottoirs. Le commerce local a besoin de moyens de stationnement pour bicyclettes de courte durée, répartis dans les zones commerciales, comme à proximité des services et des gymnases, pour de petits achats fréquents sur les trajets quotidiens. Développer les systèmes d’accroche à vélos qui sont actuellement insuffisants à des emplacements distincts des équipements pour motos et scooters.
Equiper également les lieux de grande fréquentation (conservatoire, salles de spectacle, stade, Maisons des associations, centres sociaux, marchés, services municipaux…).
Aussi, la commune disposant d’un important parc de petits logements, des adaptations des bâtiments ou l’installation de parkings sécurisés dans les quartiers sont attendus pour assurer le garage efficace.

Autres actions contre le vol qui est un frein important à l’utilisation du vélo
Proposer le marquage Bicycode des vélos, réalisable par l’association MDB.
Missionner la police municipale et les ASVP pour surveiller.
Informer les cyclistes des mesures à prendre pour limiter les risques.
Organiser des parkings provisoires lors des grands rassemblements (compétitions sportives, fête de la musique, forum des associations…) permettant de limiter la venue en voiture.
Plans de déplacements d’entreprise, vélos de fonction ou de service, vélos en libre-service
Intervenir auprès des entreprises de COURBEVOIE pour qu’elles adoptent un Plan de Déplacement d’Entreprise (PDE).
Proposer des vélos de fonction ou de service à disposition des fonctionnaires et élus de la ville avec un parc de vélos municipal pouvant comprendre quelques vélos électriques.
En partenariat avec des entreprises, la mise à disposition de vélos ou la possibilité de mettre en sécurité des vélos personnels par une amélioration du parking existant, pourraient être étudiées.

Communication en faveur du vélo et la Sécurité routière
Communiquer pour promouvoir ce moyen écologique de déplacement est important.
Développer des actions de sécurité routière en direction des automobilistes, des cyclistes en général, et des jeunes en particulier, des différents utilisateurs des zones 30, zones de rencontre, pour rappeler la présence et l’intérêt de ces aménagements.
Sensibiliser les automobilistes et les cyclistes aux risques majeurs pour les cyclistes : angles morts sur les gros véhicules, portières de voitures, tourne-à-droite.
Réalisation d’un guide d’information et diffusion d’un plan des itinéraires cyclables (avec temps de trajet). Initiatives festive et éducative autour de la bicyclette.
Parution régulière d’articles de recommandations dans le journal de la ville.
Mise en place de pages internet spécifiques pour les cyclistes.

Concertation
Pratiquer une concertation régulière avec les associations et les cyclistes, notamment avant tous projets les concernant. Présenter les projets d’aménagements cyclables et l’intérêt qu’ils apportent dans les comités de quartier.

Si vous souhaitez vous engager pour améliorer le cadre de vie et le développement de la bicyclette sur la commune d’une façon forte et définitive merci de nous en informer par retour en précisant les points que vous souhaitez mettre en œuvre pendant votre mandat.




Double sens cyclable enfin un !!!

10112013

Enfin…5 ans après la loi imposant les doubles sens cyclable dans les zones 30, alors que la ville voisine d’Asnières est entièrement convertie au double sens cyclable, notre maire a décidé de mettre en place rue jean Pierre Timbaud le seul double sens cyclable (et non pas un contre sens cyclable) sur la commune. En prime nous avons aussi eu droit à un vrai parking vélo sous le pont de SNCF !!! Bravo à la mairie, pour quand la généralisation des doubles sens cyclables dans les autres zone 30 ?




Collectif Vélo Défense

19072012

Le vélo sur le secteur de la Défense concerne un grand nombre d’acteurs (salariés, habitants, pouvoirs publics…) et jusqu’à présent les associations cyclistes locales ne se sont pas beaucoup manifestées. Avec le principe de l’« Antenne » l’association francilienne MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette) a permis la création d’interlocuteurs locaux propices au développement du vélo dans le département des Hauts-de-Seine. La situation sur la ville d’Asnières-sur-Seine est exemplaire . La nouvelle mairie arrivée en 2008 s’est appuyée sur l’antenne MDB locale créée en 2010 pour mettre en place la généralisation des doubles sens cyclables sur l’ensemble de la commune. Il est certain que sans la présence de l’antenne MDB locale, qui a apporté son soutien et son expertise, ce projet n’aurait pas connu un tel succès. Rappelons que toute la commune va passer en zone 30 en 3 ans.
Collectif Vélo Défense dans Accueil logoCVD52
C’est dans ce cadre que nous avons créé le « Collectif Vélo Défense » avec les antennes locales et quelques autres associations cyclistes voisines. Un courrier a été envoyé aux différentes collectivités concernées pour les informer de l’existence de ce Collectif. Voici les membres actuels du Collectif : les Antennes MDB de Bezons, Colombes, Courbevoie et Puteaux, VR78, Rueil à Vélo et la CADEB.
Au vu des réponses rapides des collectivités à notre courrier, on peut dès à présent se féliciter de cette initiative qui va, n’en doutons pas, aboutir enfin au développement du vélo sur le secteur de la Défense. A suivre donc…




Convergence Francilienne 2012

7052012

Affiche de la Convergence 2012

Pour la fête du vélo, nous vous donnons tous rendez-vous, le 3 juin à 11h20 au stade Jean-Pierre Rives, pour une balade dans les rues de la capitale et un grand pique-nique au Champ de Mars avec des milliers de cyclistes franciliens !
Courbevoie fait partie de la branche verte (nord-ouest), alors maillot vert, déguisement, banderole, klaxon sont vivement conseillés pour animer le cortége jusqu’à Paris.
Ne pas oublier non plus de prendre des victuailles pour le pique-nique. Retour possible groupé sur Courveboie en début d’après-midi.

La carte du parcours et tous les détails de cette manisfestation sur le site de MDB.

Enfin vous pouvez imprimer l’affiche en haute résolution pour la mettre dans le hall de votre immeuble, à la bibliothèque, …




Vélo Volé à qui le tour ?

6052012

Des caves visitées à Asnières, un cabanon de jardin combriolé à Courbevoie, nos vélos valent-ils de l’or ? Comment expliquer la recrudescence du vol de vélo dans nos communes. Est-ce la hausse du cours des matières premières, la crise économique avec la revente sur des sites biens connus, ou tout simplement est-ce le succés de la pratique du vélo ? Je fais encore partie des heureux propriétaires « involés » parmi mes connaissances mais pour combien de temps encore ? Une chose est sûr rien de plus frustrant que de se retrouver un jour sans sa moitié à deux roues qui nous a supporté sans se plaindre par tous les temps. Pour se réconforter on peut envisager au moins que le business du vélo d’occasion se porte mieux que celui de l’automobile, petit vengeance qui ne compensera jamais la disparition de mon vieux biclou qui vaudra toujours plus, à mes yeux que les quelques dizaines d’euros à la revente. Alors que faire …
Pas grand chose à part suivre les recommandations classiques du type : toujours attacher son vélo sur le cadre évidement, même pour une baguette, acheter un antivol en U, faire marquer son vélo par nos fidèles gravators, mais surtout en cas de vol penser à déposer plainte au commissariat. Vous pouvez aussi faire une alerte sur le site www.voldevelo.com, c’est gratuit et il signale même des vélos retrouvés.
Les juges commencent à prendre au sérieux les vols de vélo, au tribunal de Nanterre un jeune voleur multi-récidiviste a pris 4 mois avec sursis pour un vol de vélo , il a sûrement du piquer le vélo du juge pour avoir écopé d’une telle peine non…




Bourses aux Vélos à Colombes et Asnières-sur-Seine

11032012

Bourses aux Vélos à Colombes et Asnières-sur-Seine dans Accueil Bourse-aux-vélos-738x1024

N’hésitez pas à amener votre vélo en bon état de marche (sinon passez donc faire une petite révision dans les ateliers vélo partage d’Asnières ou de Colombes), ou à venir dénicher la perle rare !




Tour TRINITY

8032012

Un petit groupe d’adhérent s’est mobilisé pour intervenir sur l’Enquête Publique concernant la construction de la Tour Trinity sur l’avenue de la Division Leclerc à Courbevoie. Il est prévu la réalisation d’une dalle pour couvrir cette avenue et y construire la Tour.
Notre courrier a été déposé le 2 mars 2012 à la Mairie de Courbevoie et en voici le contenu :

Madame et Monsieur les Commissaires Enquêteurs,
Les informations présentées au public concernant la construction de la tour Trinity ont retenu toute l’attention de notre association Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB), antenne de Courbevoie, soucieuse de l’amélioration des conditions de circulation à bicyclette au quotidien.
En effet, l’emplacement prévu pour la construction de la tour Trinity (avec la couverture des voies de circulation par une dalle) est aujourd’hui un axe important de circulation à vélo entre les communes de Courbevoie, Puteaux et Nanterre via la Défense Centre. Les habitants du quartier du Faubourg de l’Arche l’utilisent notamment pour rejoindre Paris et le bois de Boulogne via le pont de Puteaux. Il s’agit du seul itinéraire possible sans détour très important, la circulation des vélos étant aujourd’hui interdite sur la dalle de la Défense (ceci pourrait changer, une étude est en cours, mais même en cas d’autorisation, la circulation sur la dalle se ferait au pas et principalement dans le but de desservir les bâtiments de la Défense).
Aujourd’hui, bien qu’indispensable, ce cheminement n’est pas parfait : que ce soit dans le sens Courbevoie-Puteaux ou dans le sens Puteaux-Courbevoie, il souffre de voies étroites, qui ne permettent pas aux automobilistes de dépasser les vélos en respectant la distance légale de 1 mètre en ville, en conséquence de quoi les automobilistes contraints par l’espace doivent rouler au pas derrière les bicyclettes. Qu’en sera-t-il avec le nouvel aménagement qui créera un effet tunnel, augmentant la dangerosité pour les cyclistes ?
Dans ce contexte l’association a examiné les aménagements prévus en essayant de déterminer quelle place y sera accordée aux cyclistes, ceci nous a amené à vous poser les questions suivantes :
Le projet prévoit-il des aménagement cyclables sous la dalle, tel que prévu par l’article 20 de la loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie (dite Laure) du 30 décembre 1996, actuel article L 228-2 du code de l’environnement : “ À l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l’exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements sous forme de pistes, marquages au sol ou couloirs indépendants, en fonction des besoins et contraintes de la circulation. L’aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de déplacements urbains, lorsqu’il existe.” ?
Il est à noter que le non respect de ces dispositions peut aboutir à l’annulation du projet concerné, plusieurs cas récents ont été jugés en ce sens. Enfin en cas de réalisation du projet sans respect de cet article, tout accident impliquant un cycliste pourrait déclencher la responsabilité pénale personnelle du maire prévue à l’article L 2123-34 du code général des collectivités territoriales.
Ces aménagements permettront-ils aux cyclistes et aux autres usagers de faire l’aller et retour entre la Défense Centre et Courbevoie en toute sécurité ?
La circulation des cyclistes sera-t-elle maintenue pendant les travaux ?
De même pour les usagers de la Tour TRINITY, quels accès aux bâtiments et aux parkings seront créés pour les vélos ? Seront-ils réservés ou partagés avec les automobiles et les deux roues motorisés ?
Enfin, l’accès sur la nouvelle dalle sera-t-il possible via des plans inclinés ? Ceci intéressera les cyclistes voulant par exemple rejoindre la gare de la Défense (même si aujourd’hui il doivent pour cela marcher à côté de leur vélo). Mais aussi les personnes à mobilité réduite, les utilisateurs de poussettes pour enfant et de caddy pour marché qui voudront rejoindre les commerces du CNIT. L’ascenseur prévu (à côté de l’escalator étroit existant aujourd’hui), ne sera pas suffisant, d’autant plus que l’expérience montre que ces équipements tombent souvent en panne où sont monopolisés par des usagers qui n’en ont pas vraiment besoin.
Nous vous remercions d’avance pour vos réponses et nous nous tenons à votre disposition pour toute demande d’information, ou pour vous faire partager notre expérience des déplacements urbains à bicyclette et des différents types d’aménagements cyclables.
En effet, le succès et l’efficacité des nouveaux aménagements cyclables dépendent fortement de la concertation avec les associations d’usagers comme la nôtre.
Nous vous prions d’agréer, Madame et Monsieur les Commissaires Enquêteurs, l’expression de nos sentiments distingués.




Le Vélo n’est pas une VAE (Variable d’Ajustement Electoral)

15012012

Où en est le Plan Vélo pour notre commune ? Tant espéré et aussi tant promis depuis plusieurs années, le vélo reste pour beaucoup de Politique, comme d’autres thèmes, une variable d’ajustement electoral. Comme par enchantement ce plan ressort dans les programmes avant chaque élection puis disparait aussi vite qu’il est annoncé. En septembre 2011 au salon du cycle Thierry MARIANI, ministre des transports a annoncé la création d’un Plan Vélo National. L’élaboration de ce plan a été confiée à Philippe GOUJON, député-maire (Paris XVème) président du Groupe interministériel d’études sur le vélo mis en place le 13 juillet dernier. Comme par hasard il intervient à quelques mois de l’élection présidentielle. Je mets mon pneu à creuver que ce plan accouchera d’une rustine qui servira à réparer mon pauvre pneu. Revenons à Courbevoie ! Y-a-t-il une personne pour me dire si ce plan vélo existe réellement ? J’habite et circule sur la commune depuis 2007 et je ne l’ai jamais croisé. J’ai bien l’espoir de le rencontrer un jour, au travers d’une piste cyclable, d’un double sens cyclable ou d’une zone de rencontre.




Parking Vélo

15122011

Parking Vélo dans Accueil Photo-003-1024x764

Parking Vélo au 41 Boulevard Bourdon Paris IVé

Voici un système de Parking Vélo qui pourrait être généralisé, peu encombrant, il peut-être soit disposé sur le trottoir, soit encore mieux sur un emplacement voiture. A noter qu’il est payant car il fonctionne au moyen d’une carte magnétique. Alors à quand un essai sur notre commune.







réflexion en partage |
REFLEXIONS |
Journal des administrateurs... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire